Chargement de la carte…

Date and time
Mon. 14 May (19h00)

Location
Sorbonne - Amphithéâtre Richelieu

Category
Conférence

Au détour du geste burlesque de l’Indéprimeuse qui fût de transcrire Hamlet dans l’interface de traduction instantanée GoogleTranslate, Justine Carette s’est emparée de ce texte brut pour re-traduire, ou transposer la pièce de Shakespeare.  

La poiesis est toujours une production, dont les modes et conditions sont inscrits dans le temps : un contexte technique. Shakespeare disposait de la faveur de son siècle au regard du renouveau de sa langue ; les auteurs et artistes d’aujourd’hui, de l’intelligence artificielle. De la pièce R.U.R de Karel Capek, qui dit pour la première fois « robot », aux imitations de Munch par la machine – le cri en moins – sur le principe du deep learning, l’IA est passée du statut de sujet thématique à celui dont on a l’impression qu’il dit « Je », tant l’algorithme nous persuade qu’il crée.

Bien qu’il y ait transcription, puis réécriture, qui ou qu’est-ce qui aurait traduit Hamlet pour en faire un Jambon-Laissé ; cette traduction en est-elle une et sert-elle le texte d’origine ; enfin comment réapproprier la machine à la langue des hommes, par le théâtre ?

Autour d’une table ronde, les invités tenteront d’élucider ces questions, ponctuées par des extraits de Jambon-Laissé, en avant-première.

Organisé par les associations Haute Société et Opium philosophie, avec le soutien du FSDIE de Sorbonne Université, le CROUS et le Service culturel de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.

Crédit photographique : Thibaut Loustau