Le service culturel est très fier de vous annoncer que Dominique Barbéris, enseignante à l’UFR de Langue française, a reçu hier mardi 20 mars, pour son roman L’Année de l’Éducation sentimentale (Gallimard), le prix littéraire Jean-Freustié 2018 des mains d’un jury présidé par Jean-Claude Fasquelle, et composé de Charles Dantzig, Annick Geille, Henri-Hugues Lejeune, Éric Neuhoff et Anthony Palou (article du Figaro). Dominique Barbéris intervient depuis plus de 15 ans dans les ateliers d’écriture narrative de notre université et a formé à l’art d’écrire des centaines d’étudiants passionnés. Parmi ses étudiants, Diane Château-Alaberdina (promotion 2013) a fait partie cette année des lauréats sélectionnés par le Prix du Jeune Écrivain au salon du Livre. Revenant d’un échange avec les USA, Diane préparera dans nos murs l’an prochain l’agrégation de lettres modernes. Dans son constant souci de valoriser les étudiants auteurs, le service culturel publie depuis 2004 avec la complicité des éditions Sillage la collection Prose en Sorbonne qui concentre les meilleures productions étudiantes des ateliers d’écriture narrative. Il publie d’ailleurs chez le même éditeur Poésie en Sorbonne, pour les ateliers d’écriture poétique. Pour fêter ces décorations qui font l’orgueil de notre université, le service culturel vous propose de re-découvrir la nouvelle de Diane Château-Alaberdina Les Sœurs Golovlev (Prose en Sorbonne 2015) et un conte fantastique de Dominique Barbéris (Prose en Sorbonne 2017).

Photo : Olivier Jacquet