PLS numéro 8 (2018)

LE NUMERO 8

Jean-Luc Steinmetz, l’« Invité », éminent dix-neuviémiste, auteur d’essais importants sur Pétrus Borel, Rimbaud, Corbière et Mallarmé, et poète, retrace son long et fécond parcours d’écrivain, et contribue du même coup à la cartographie de tout un pan de la poésie française des dernières décennies. Un « Entretien » dresse le bilan de presque quarante années d’engagement des éditions du Cheyne pour la publication et la diffusion de la poésie en France. À côté d’auteurs confirmés comme Laurent Albarracin, Alexander Dickow, Pierre Drogi et Laurent Grison, on découvre les textes d’unenouvelle génération, très diverse, pleine d’invention et de promesses. Place de la Sorbonne 8 se consacre aux langues espagnoles : poésie espagnole, avec Laurence Breysse-Chanet, poésie catalane, avec Mònica Güell. Mais il accueille aussi Mario Benedetti (italien), Katarina Frostenson (suédois) et Rezâ Sâdeghpour (persan). « Contrepoints » offre à contempler, de l’artiste Angélique Lecaille, les « paysages minéraux, sites naturels dépouillés et puissants, chaotiques souvent, dramatiques, cosmiques » (Christiane Herth). Anne-Emmanuelle Volterra fait découvrir, dans « Échos », l’œuvre de la poétesse et dramaturge suissse Sylviane Dupuis, née en 1956. Dans la même rubrique, Thierry Roger étudie avec beaucoup de discernement et de nuances l’anthologie récemment parue d’Yves di Manno et Isabelle Garron, Un nouveau monde. Poésies en France. 1960-2010, véritable somme qui d’ores et déjà fait date. « De l’autre côté du miroir » rend hommage à deux grands poètes récemment disparus, l’Américain John Ashbery, par Antoine Cazé, et le Russe Evgueni Evtouchenko, par Francis Combes. Enfin, Place de la Sorbonne donne à lire de nombreux et substantiels comptes rendus de livres tout dernièrement parus.

Commander le numéro 8