Yann Migoubert

Yann Migoubert est né en 1974. Agrégé de lettres classiques, il est docteur en études grecques et a soutenu une thèse de philologie grecque sur l’histoire du texte d’un pastiche animalier de l’Iliade, Le combat des rats et des grenouilles, œuvre anonyme qu’il a éditée sous son nom original pour la traduction de Philippe Brunet (La Batrachomyomachie, Allia, 1998). Membre fondateur du Théâtre bilingue Démodocos, il défend une approche vivante de la littérature antique. Il a traduit ou co-traduit des œuvres d’Eschyle (Les Perses, éditions du relief, 2009), d’Érasme (Adages, Belles Lettres, 2011), de Pétrarque (L’Ascension du Mont Ventoux, Sillage, 2011).

Depuis 2003, Yann Migoubert est chef du Service culturel de l’université Paris-Sorbonne. Avec la complicité du professeur délégué à l’action culturelle, Michel Viel, il a conçu de nombreuses manifestations artistiques et des festivals de grande ampleur dont la finalité visait à concilier divertissement, formation et recherche universitaires. Ensemble ils ont publié deux recueils annuels de poésie et de nouvelles (Poésie en Sorbonne et Prose en Sorbonne) et organisé chaque année un concours international de poésie. À la mort de Michel Viel, Yann Migoubert a dirigé un volume en l’honneur de celui-ci (Pierres gravées, Chiffres d’une voix, Mélanges in memoriam Michel Viel – éditions du Relief, 2011).

Passionné par les potentialités de la voix, il a créé en 2009 avec les Livreurs un atelier de lecture à haute voix « Sorbonne sonore » et, en 2010, le Centre de la Voix dont la mission est d’articuler recherche scientifique et pratique artistique sur ce thème. Yann Migoubert est enfin co-fondateur et directeur de publication de Place de la Sorbonne, revue internationale de poésie de Paris-Sorbonne, dont le premier numéro a paru en mars 2011.