Placé sous l’invocation d’Étienne Dolet, grand humaniste du XVIe siècle, traducteur et auteur du premier traité de traduction en français, ce prix vise à attirer l’attention du public sur l’apport essentiel de la traduction à la culture et aux savoirs.

Le jury est composé d’universitaires et de journalistes spécialistes des échanges entre les langues et des questions de traduction.

Chaque année, le Prix Étienne-Dolet sera remis en Sorbonne le 30 septembre, à l’occasion de la Journée mondiale de la traduction.


Pour sa première édition, le Prix Étienne-Dolet distingue l’œuvre de traducteur de Jean-Baptiste Para, traducteur de l’italien et du russe, mais aussi écrivain, critique d’art et rédacteur en chef de la revue Europe.

Composition du jury 2017 : Bernard Banoun (président), Guillaume Métayer (secrétaire), Yann Migoubert (Service culturel de Paris-Sorbonne), Pascal Aquien, Pierre Assouline, Laurence Breysse-Chanet, Élisabeth Brunier, Luba Jurgenson, Isabelle Lavergne, Jean-Yves Masson, Gabrielle Napoli, Florence Trocmé.