Pièce de Molière.
Ces avaricieux, pingres et autres radins sont d’ordinaire plus affables que colériques, plus aimables que méchants. Ils dissimulent leur mal comme on cacherait un lourd secret. Pour révéler le potentiel comique d’un tel vice, Molière devait donc dépeindre un homme qui n’existe pas, suffisamment ridicule, dans sa violence et ses excès. Harpagon naît de ce désir de transformer l’avarice en comédie ; l’interprétation de Félix Libris redonne vie à cette fiction.

8€ / 4€ (étudiants) en prévente
Réservez

Organisé par Les Livreurs.

Crédit photographique : Les Livreurs