Chargement de la carte…

Date et horaires
31/05/2017 - 16:00-18:00

Lieu
Sorbonne - Salle des Actes

Catégorie
Table ronde

Comment parler de technologie dans les médias ?
animée par Pierre Lefèvre, journaliste et auteur

En présence de :
Bruce Benamran, youtuber (émission e-penser) et auteur
Caroline Lachowski, journaliste (RFI)
Roland Lehoucq, astrophysicien
Audrey Mikaëlian, journaliste de télévision
Denis Sergent, journaliste scientifique (La Croix)

Parler de technologie est toujours un exercice difficile pour les médias qui s’adressent au grand public. À l’exception de certains sujets spectaculaires, il y a toujours le soupçon d’un désamour entre les deux. La technologie est par principe supposée ennuyer ou faire peur.
Faut-il alors repenser la façon d’en faire le récit ? Depuis 1993, le magazine américain Wired tente par exemple de brouiller les codes graphiques et esthétiques pour faire de la technologie un sujet « branché » par excellence. Il revendique une technophilie glamour s’intéressant à la manière dont les techniques changent positivement nos vies. Internet, les réseaux sociaux, Youtube incitent à explorer de nouvelles formes narratives. C’est un champ d’expérimentation où les codes sont encore à définir.
Passionner le grand public suffit-il pour autant ? Pourquoi faire ? Pourquoi dire ? Dans ces nouveaux récits, comment repenser la critique technologique , éviter les positions radicales et les jugements d’opposition ou au contraire ne pas se limiter à une vision plus admirative et optimiste que critique ? Le rôle des médias n’est-il pas également de permettre au grand public de comprendre les enjeux sociaux, philosophiques écologiques, culturels … et économiques de ces nouvelles techniques, d’offrir une réflexion, d’apporter des idées et des éléments d’informations étayés et équitables ?
Édition, télévision, presse écrite, internet, radio, quel que soit le média, faire le récit des techniques impliquerait ainsi tout à la fois d’expliquer, de contextualiser et d’éclairer dans un cadre formel séduisant, voire divertissant. Ce pari ambitieux est-il possible ? Comment se traduit-il selon les médias ? Faut-il aujourd’hui renouveler la façon de parler des techniques ?

Gratuit sur réservation obligatoire
Réserver

Organisé par le prix Roberval (Université de Technologie de Compiègne) avec le soutien du Service culturel de Paris-Sorbonne.

Le prix Roberval est un prix international francophone organisé par l’université de technologie de Compiègne, soutenu par la délégation générale à la langue française et aux langues de France, l’académie des technologies, l’agence universitaire de la francophonie, le conseil départemental de l’Oise, Sorbonne Universités et la ville de Compiègne.
http://prixroberval.utc.fr

Crédit : DR